Talazac : église Ste-Eulalie

La commune

74 habitants (2016)

Le nom de Talazac est mentionné dans un acte de 1244. Il s’agissait d’un désaccord entre l’Eglise et le seigneur du domaine au sujet d’un impôt à payer… Dans le censier de 1429, le village n’est plus mentionné ce qui suppose qu’il ait pu être abandonné momentanément avant d’être réoccupé.

L’église Ste-Eulalie

Une église existait au XIIIe siècle. La construction de l’église actuelle a commencé en 1945 avec un clocher-mur (tradition bigourdane), une nef unique (tradition méridionale) et un cimetière attenant. L’église a été restaurée à partir de 1997. Ceci a permis de lui garder son caractère simple avec une voûte en bois, des murs peints à la chaux et des carreaux de terre cuite au sol.

Sainte Eulalie

Fête le : 24 août

Citée par saint Augustin, nous n’avons d’elle qu’un hymne de l’écrivain Prudence qui chante son supplice en des termes légendaires. Elle eut pour compagne de martyre, sainte Julie de Merida. Elle avait treize ans quand elle fut condamnée à mourir brûlée sur un bûcher, ce qui en fait une des martyres les plus vénérées de la tradition espagnole.
A Ravenne, dès le milieu du VIe siècle, dans une procession céleste des mosaïques de l’église Saint-Apollinaire-le-Neuf, apparaît une Eulalie parmi les vierges.  L’hymne latin de Prudence n’est pas le seul texte que l’on ait sur Sainte-Eulalie. Saint Augustin, Fortunat (évêque de Poitiers), Grégoire de Tours la citent… et surtout l’auteur de la fameuse « Cantilène » ou « Séquence de Sainte Eulalie », 29 vers écrits en langue romane vers 881 et qui constitue le premier texte de la poésie française… Ce qui fait de ce texte, hors son caractère hagiographique, un texte de très haute importance historique, linguistique, littéraire et musicologique.
Pour ce qui est de l’Eulalie de Barcelone, rien ne nous incite à la différencier de la première (notez que ces deux martyres datent de la même année!) De même: dans la « Séquence », il est dit qu’Eulalie est présentée à Maximilien, ce qui situerait la scène en Italie…
Autant de variantes et de légendes différentes sur le même personnage!
« La Cantilène de sainte Eulalie raconte comment, au cours de la persécution des Chrétiens ordonnée dans tout l’empire romain par Dioclétien, une jeune fille de treize ans appartenant à une riche famille de Mérida refusa de renier sa foi. C’était aller au-devant du martyre qu’Eulalie subit avec un courage exemplaire.  Au moment où Eulalie expira, on vit une colombe blanche sortir de la bouche de celle-ci et s’élever vers le ciel. C’est par cette image, suivie d’une prière, que s’achève le texte de la Cantilène. » (cantilène de sainte Eulalie et sa transcription – Bibliothèque de Valenciennes)

Source : Martyrologe romain – Nominis

 

Les commentaires sont clos.