• Eglise St-Nicolas - Pujo

Récitation du chapelet

Résultat de recherche d'images pour "dizenier vikipedia"

récité et médité le vendredi, de 18.00 à 18.30, à Vic.

Le chapelet est composé d’une cordelette fermée sur laquelle sont enfilées des perles  : cinq séries de dix perles rapprochées (des dizaines) et quatre perles plus espacées.L’extrémité, terminée d’une croix, est formée de deux perles espacées qui encadrent trois grains rapprochés.

C’est à partir du XIIe siècle que la prière du « Je vous salue Marie » commence à se faire répétitive. Elle s’est organisée progressivement pour méditer l’histoire du Christ en compagnie de sa mère, Marie.

Le 16 octobre 2002, pour le 24e anniversaire de son élection, le pape Jean-Paul II a publié une lettre apostolique  : le Rosaire de la Vierge Marie. Il ajoute ainsi cinq mystères à la méditation ordinaire et traditionnelle du Rosaire.

Agencée autour de 20 méditations, appelées « mystères », cette prière balaye les étapes joyeuses, lumineuses, douloureuses et glorieuses de la vie du Christ et de sa mère.

Mystères joyeux : l’annonciation, la visitation, la naissance de Jésus, la présentation de Jésus au Temple, Jésus est retrouvé au Temple.

Mystères lumineux : Le baptême du Christ au Jourdain, les noces de Cana, l’annonce du Royaume de Dieu, la Transfiguration, l’institution de l’Eucharistie.

Mystères douloureux : l’agonie de Jésus, la flagellation de Jésus, le couronnement d’épines, le portement de la croix, le crucifiement et La mort de Jésus.

Mystères glorieux : la résurrection, l’Ascension, la Pentecôte, L’Assomption de Marie, le couronnement de Marie.

Comment commencer son chapelet ?

Entre la croix et la première série, il y a 5 perles, où la prière est organisée de la manière suivante :

1. Un signe de croix

C’est au nom de la Trinité que la prière commence.

Au nom du Père et du Fils, et du Saint-Esprit,  Amen !

2. La foi de l’Eglise

Le sens de cette prière est de méditer l’histoire du salut. Faire mémoire de ce qui fait le patrimoine de notre foi commune. La récitation du Credo ou du « Je crois en Dieu » le permet.

Source : La-croix.com 

Le dizainier scout

Le dizainier est un objet de prière chrétien, remis à l’honneur au début du XXe siècle par le Père Doncoeur et les Scouts de France. Il est utilisé et porté par de nombreux scouts catholiques, soit accroché à leur ceinturon, soit enfilé sur leur foulard, au-dessus de la bague de foulard.

Le dizainier est un anneau constitué d’une croix et de 10 grains, que l’on fait glisser entre les doigts en récitant un Je vous salue, Marie pour chaque grain. Ces 10 prières peuvent être précédées d’un Notre Père, correspondant à la croix. Le dizainier rappelle, avec des dimensions plus réduites, le chapelet (5 dizaines) ou le rosaire (20 dizaines). C’est un outil passe-partout d’aide à la prière et à la méditation.

Un dizainier est fait soit d’une seule pièce métallique entourée de 10 grains ou créneaux, soit d’un petit collier de 10 perles, souvent en bois. Des dizainiers métalliques sont fabriqués avec une croix potencée ou une croix pattée à l’intention des scouts.

Source : scoutwiki.org/

Dizainier scout

Les commentaires sont clos.