• Eglise St-Michel - Séron

Oroix : église St-Jean-Baptiste

121  habitants (2016)

Oroix est une commune des Hautes-Pyrénées limitrophe des Pyrénées-Atlantiques. Son rattachement administratif a souvent changé : Pays et sénéchaussée de Bigorre, quarteron de Vic, canton de Tarbes puis d’Ibos (1790), canton de Bordères sur Echez et enfin depuis la dernière modification : canton de Vic-Bigorre. Elle appartient à la Communauté de communes Adour-Madiran.

 

Saint Jean-Baptiste

L’ange Gabriel dit à Marie au jour de l’Annonciation: « Voici qu’Élisabeth, ta parente, en est à son sixième mois. Jean dit « le Baptiste », nait trois mois plus tard, l’Église fête donc la naissance de Jean-Baptiste, le précurseur du Messie. Parce qu’un doute l’avait saisi, lors de l’annonce de l’ange, sur la fécondité tardive de sa femme, Zacharie, l’époux d’Élisabeth, avait perdu l’usage de la parole. La naissance de Jean lui délie sa langue afin qu’elle proclame « son nom est Jean. » Nom qui signifie, Dieu fait grâce. A Jean, Jésus rendra ce témoignage: « Parmi les enfants des femmes, il n’en est pas un de plus grand que Jean-Baptiste. » Dès avant sa naissance, Jean avait reconnu le Christ et tressailli d’allégresse en sa présence. Plus tard, il le baptisera et guidera vers lui ses meilleurs disciples, s’effaçant pour lui laisser la place « Voilà ma joie, elle est maintenant parfaite. Il faut qu’il grandisse et que je diminue. »
À part la Vierge Marie, Jean-Baptiste est le seul saint dont la liturgie célèbre la naissance, et elle le fait parce que celle-ci est étroitement liée au mystère de l’incarnation du Fils de Dieu. Dès le sein maternel, en effet, Jean est le précurseur de Jésus : sa conception prodigieuse est annoncée par l’ange à Marie, comme le signe que ‘rien n’est impossible à Dieu’ (Lc 1, 37)… (Angelus – Benoît XVI – le 24 juin 2012) ».
La solennité de saint Jean Baptiste, précurseur du Seigneur. Rempli de l’Esprit Saint dès le sein de sa mère, il exulta de joie à la venue du salut des hommes, et sa propre naissance annonça celle du Christ Seigneur. La grâce brilla tellement en lui que le Seigneur lui-même déclara que, parmi les enfants des hommes, il n’en a pas existé de plus grand que Jean Baptiste.

Fête : 24 juin

Source : Martyrologe romain – Nominis

 

Lavoir

Monument aux morts

Les commentaires sont clos.